Mer Montagne Aventure , randonnées accompagnées

tableau Imprimer

tableau Tableau des voyages

CABO–VERDE,
entre carnaval, musique et rando
du 27 février au 12 mars 2017

Perdu au milieu des eaux Atlantiques, il est un rêve qui s’appelle Cap-Vert.
Poussières de terre oubliées des hommes, l’archipel fleurit au gré des vents et de l’histoire. Ce voyage chemine à la rencontre d’un peuple à l’accueil excessif, à la découverte d’une diversité musicale, éloge à la lenteur pour ressentir l’odeur de la morabeza, le savoir-vivre cap-verdien.
Si le pays connaît un certain développement touristique, ce voyage vous mène hors des sentiers battus, sur les traces du Cap-Vert délaissé du tourisme de masse. Vous visiterez 4 îles sur les 9 habitées, Sao Vicente et Santo Antão au nord puis Santiago et Fogo au sud.

Mindelo l’unique ville de SÃO VICENTE se métamorphose durant le Carnaval : des milliers de Cap-verdiens affluent pour vivre LA fête de l’année. Un air de Brésil envahit la baie et c’est au son de la samba, des tambours et autres musiques que tout un peuple crie son allégresse. Nous assisterons au défilé de chars avec son cortège de costumes, paillettes, couleurs, mandingues et de corps déchainés.

Nous irons ensuite nous « reposer » à SANTO ANTÃO qui est un paradis pour la randonnée. Une multitude de sentiers pavés nous attend pour se décrasser des grogues (rhums) avalés durant les festivités. Nous irons sur des lieux peu fréquentés, entre Tarrafal à l’extrême ouest et Alto Mira au centre de l’île.

Viendront ensuite les îles de Sotavento avec FOGO la perle noire de l’Atlantique. Cette île volcanique - en éruption 3 fois par siècle – est unique au monde. Sa dernière colère a ravagé les 2 villages de la caldeira où nous séjournerons. La force de ses habitants à vivre dans ce lieu vous enchantera et vous risquez de vouloir ne jamais en partir, surtout après avoir goûté à ses soirées musicales hors du temps.

 

Carnaval 2017 à Mindelo


Esprit du séjour

 

Ce voyage rando vous entraîne aux confins de l’Afrique insulaire, loin de votre vie, de vos repères. Vous découvrirez un peuple et sa culture, vos préjugés seront bousculés, car tout ici est dépaysant.
Voyager dans cet archipel, c’est un peu remonter le temps. Les randos sont contemplatives et ne sont qu’un prétexte pour rentrer en contact avec cette population si particulière. Toutefois certaines sont assez sportives, surtout à Santo Antão. Il vous faut oublier vos attentes de consommateurs européens afin d’apprécier à leurs justes valeurs les richesses de ce peuple.
Ce séjour est festif et s’adresse donc à des épicuriens qui ont envie de faire la fête. Durant ces moments, le groupe s’éclatera en petits groupes, la fête n’est donc pas « guidée », chacun évoluant à son rythme et rentrant seul à l’hôtel quand il le souhaite. Il faut donc être autonome pour vivre ces moments.
Cet état d’esprit est indispensable pour voyager avec nous. Dans le cas contraire, vous trouverez facilement d’autres structures.

Points forts
  • • Carnaval de Mindelo
  • • Rando à S.Antão aux paysages sublimes, lieux peu touristiques
  • Fogo, île magique
  • Gentillesse et accueil de la population
  • • Décontraction générale, ka té stress…
  • • Musique, poisson, grogue (rhum local), baignades et beau temps.


Carte du trek au Cap-Vert


Programme

 

du 27 février au 12 mars 2017

 

Jour 1 : Vol international pour Mindelo. Visite de la ville l’après-midi, baignade.

Jour 2 : Randonnée jusqu’au phare de São Pedro en aller-retour puis vallée de Flamengo, baignade dans une vallée reculée. 3h30 de marche + 250 mètres.

Jour 3 : Balade le matin, baignade possible en attendant le carnaval : défilés de char, costumes, plumes, paillettes, musique et fête inoubliable.

Jour 4 : Bateau pour Santo Antão le matin, transfert pour Alto Mira, randonnée à Pau Bonito, 3h30 +/- 500 mètres.

Jour 5 : Descente de la grande vallée de Alto Mira et son canyon magnifique, région peu visitée. + 100/-1000 mètres, 6h de marche.

Jour 6 : Longue mais magnifique journée (possibilité de ne faire que la moitié) Forêt de dykes, puis montée raide par le plus beau sentier du pays jusqu’à Norte. Transfert pour Tarrafal, village bordé par l’océan. 6h de marche +1000 / -800 mètres.

Jour 7 : Rando le matin à la découverte des jardins extraordinaires de Tarrafal, après-midi libre (baignade, farniente, plongée possible, balade…).

Jour 8 : Rando côtière jusqu’à Monte Trigo au pied de volcans éteints. Retour à Tarrafal en bateau de pêcheur. Baignade possible.

Jour 9 : Transfert pour Porto Novo tôt le matin, bateau pour Mindelo.

Jour 10 : Vol pour Praia la capitale puis Fogo, transfert pour la caldeira (il est régulier que des problèmes aériens modifient le programme, nous ne serions pas responsables de ces changements. Patience et humour vivement recommandés).

Jour 11 : Prise de contact avec la caldeira et ses habitants. Ascension du vulcãozinho, le petit volcan né lors de l’éruption de 1998 et modifié en 2014. Traversée du désert noire aux teintes rouge et jaune. 4h30 +/- 600 mètres.

Jour 12 : Ascension matinale du Pico 2829 mètres, seigneur des lieux. Du sommet il est possible de voir plusieurs îles suivant la lumière. Musique. 5h +/-1000 mètres.

Jour 13 : Transfert pour l’aéroport et vol pour Praia. Suivant l’horaire du vol, plusieurs possibilités..

Jour 14 : Vol international.


Attention : Ce descriptif n’est bien sûr qu’indicatif, il pourra évoluer suivant les conditions de météo, impératifs de sécurité, les problèmes de transports et de réservations d’hébergement, assez récurrents. Seul le guide reste juge du programme.


Renseignements pratiques

 

Niveau physique : Les randos sont accessibles à tout randonneur capable de gravir entre 400 et 1000 mètres sur sentier (sauf à Fogo, hors sentier) Attention sentiers sur pavé de basalte (comme à Madère), quelques passages raides sans sensations de vertige.

Hébergements : A Mindelo, hôtel simple et très propre. Un peu à l’écart de la ville afin de ne pas trop souffrir du bruit de carnaval. Plage à 50 mètres.
A Santo Antão, pension simple (salle de bain collective) mais très propre à Alto Mira. D’un meilleur standing à Tarrafal.
A Fogo, nuit chez l’habitant, propre mais peu confortable : électricité quelques heures le soir (groupe électrogène), peu d’eau pour la salle de bain.
Au Cap-Vert, il peut y avoir à tout moment des coupures d’électricité, ayez une lampe de poche à proximité.
L’eau est une denrée rare, voir très rare. Par conséquence merci de faire très attention à ne pas la gaspiller. Une douche par jour suffit et nul besoin d’y rester longtemps. Dans une sdb propre et moderne, il peut très bien n’y avoir qu’un filet d’eau minuscule… voir pas d’eau.

Nourriture : La nourriture fait partie de la découverte d’une région. Vous mangerez typique, poisson bien sûr, et plats traditionnels comme la cachupa, doces, petites sucreries et dégusterez le fameux grogue… le rhum local.

village du Cap-Vert

Climat : Logiquement beau et chaud, avec du vent. L’eau de mer est environ à 22°C.

Santé : Voyager au Cap-Vert est des plus simple : il n’y a pas de paludisme, ni serpent ou scorpion. Seulement un scolopendre (dont la piqûre est douloureuse mais pas mortelle). Le danger principal vient surtout de la chaleur (donc se protéger : vêtements + chapeau + lunettes). Il est recommandé de ne pas boire l’eau du robinet, mais d’acheter de l’eau minérale (car la tuyauterie peut être en mauvais état).
Le virus Zika, transmis par un moustique est présent, mais essentiellement dans les milieux défavorisés et malpropres de Praia et São Filipe où nous n’allons pas ; il n’y a pas à ce jour de cas enregistrés sur Mindelo et Santo Antão. Nous séjournerons au Cap-Vert 6 mois après la saison des pluies, donc très peu de craintes à avoir car le gros des moustiques a disparu. Prenez tout de même un répulsif.
Aucun vaccin n’est nécessaire, mais certains sont conseillés : tétanos/polio, hépatite A et B. Pensez à les planifier plusieurs semaines avant le départ.
Au quotidien, veillez à ne pas boire de l’eau autre que minérale, lavez-vous fréquemment les mains (prenez un savon sans eau) et protégez vous de la chaleur.
Consultez votre médecin avant le départ.

Encadrement : Par Jean-Marc Cotta, accompagnateur en montagne connaissant l’archipel depuis 1999. Titulaire du brevet d’état (BEES), parle le cap-verdien et le portugais. Auteur de 2 livres sur l’archipel, ce sera son 26ième séjour au Cap-Vert.
Les baignades ne sont ni encadrées ni surveillées, chacun est responsable de sa propre sécurité.

Transports terrestres : Sur place nous prendrons des bus réservés pour nous.

Transport aérien : Le voyage s’effectue en vol régulier. Vols TACV inter-îles.

Dates : Du 27 février au 12 mars 2017 (14 jours, 13 nuits).

Formalités : Passeport en cours de validité valable au moins 6 mois après la date de retour. Visas obligatoires avant de partir. Vous pouvez vous faire aider par la société Visas Express.

Matériel à apporter : Bonne humeur et curiosité ! Un sac à dos et un sac de voyage contenant :
• 1 chapeau de soleil
• T-shirts ou chemises à manches longues (pour se protéger du soleil)
• 1 laine pour le soir (il fera froid à Fogo)
• 1 un bermuda long ou short
• 1 pantalon de trekking
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère
• 1 paire de chaussures de marche montante (semelle type Vibram)
• 1 paire chaussures ouvertes style nu-pieds
• lunettes de soleil, crème solaire + stick à lèvres
• 1 gourde + 1 couteau + 1 tupperware pour le pique-nique.
• 1 lampe frontale
• affaires de toilette et pharmacie perso.
• papier toilette + briquet (afin de le brûler après usage)
• bâtons de marche (facultatifs)
• maillot de bain et paréo (très pratique)
• quelques sacs plastiques afin de transporter le pique-nique


- Pensez que les cap-verdiens s’habillent proprement tous les soirs et sont surpris par le laisser-aller de la tenue des français…
- Vous pouvez prendre un déguisement pour carnaval !

 


trek à Fogo
Le Pico (2829 mètres) depuis le cratère de vulcãozinho
 

Prix :
• 2200 € avec l’aérien depuis Paris. Depuis d’autres aéroports me contacter.
- Ce prix comprend tous les repas (excepté le dîner du J3 lors du carnaval), hébergements, transferts, encadrements, vols internationaux et nationaux.
- Ce prix ne comprend pas les frais de visas, les dépenses perso, les boissons (dont l’eau minérale), les assurances annulation et rapatriement qui sont optionnelles.
Ne comprend pas le dîner du jour 3 le soir de carnaval.
• 1600 € sans aérien. Supplément chambre individuelle possible, me contacter.
Ce prix peut paraître cher, mais n’oubliez pas que le voyage durant carnaval est encore plus cher que le reste de l’année ! Et nous avons plusieurs vols inter-îles.

 


Pour tous renseignements complémentaires merci de contacter :


Mer Montagne Aventure



MER MONTAGNE AVENTURE

3 route de Bosdarros, 64260 Rébénacq - 06.83.25.39.25

Association de tourisme affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023 73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND
RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586

tableau Imprimer cette fiche

tableau Tableau des voyages

Association Mer Montagne Aventure - agence de voyage spécialisée dans la randonnée voyage au Cap-Vert, Madère et Pyrénées 3 route de Bosdarros - 64260 Rébénacq affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023 73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND - RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586