Mer Montagne Aventure , randonnées accompagnées

tableau Imprimer

tableau Tableau des voyages

NÉPAL
KOPRA Ridge, les balcons des Annapurnas et Dhaulagiri
du 17 novembre au 3 décembre 2017 (17 jours)

balcons des Annapurnas, Népal

Pour tout randonneur, le Népal est un mythe et évidemment le royaume du trek. Terre bouddhiste et de haute spiritualité, surtout connue pour ses montagnes, ce royaume se situe au cœur de l’Himalaya.

Nous découvrirons le tout nouveau trek ouvert en 2015 du Kopra Ridge, appelé aussi les balcons des Annapurnas et Dhaulagiri, hors des sentiers battus. Ce trek vous offrira des points de vue extraordinaires, un panorama grandiose sur les sommets du Dhaulagiri (8167m), l’Annapurna (8091m) et le fameux Machhapuchhare considéré comme la plus belle montagne du Népal.
Nous emprunterons des chemins aux marches empierrées à travers des champs en terrasse, traverserons des forêts de rhododendrons et de bambous, serons étonnés des couleurs chatoyantes des rizières et séjournerons dans des villages où l’accueil des gens, leurs sourires restera gravés à tout jamais en vous.

Si le Népal est un des plus beaux endroits au monde pour faire du trekking avec une diversité de paysages étonnants (en 30 km on passe de 1000 à 8000 mètres d’altitude), sa population est des plus attachantes. A chaque rencontre, nous serons accueillis par des « namasté » lancés à tout vent, à l’image des drapeaux à prières qui s’envolent et enrichissent le cœur des gens.
Attention, à coup sur vous tomberez amoureux de ce royaume.




Esprit du séjour - Lodge - Ethnie

 

balcons des Annapurnas, Népal

Ce voyage-rando nous entraîne dans des lieux où les gens ne conçoivent pas la vie comme nous. Ils ont entre autres, une notion du temps différent et d’autres priorités que nous. Ce sera à nous de se mettre à leur écoute, car nous ne sommes que de passage chez eux.

Ce voyage hors des sentiers battus, n’est pas équipé d’hôtels aux normes internationales, mais de lodges, semblables aux refuges des Pyrénées, au confort quelque fois rudimentaire. Il y règne une ambiance toujours chaleureuse. En général, on trouve au rez-de-chaussée une salle commune avec un poêle, une cuisine et à l’étage des chambres, parfois des dortoirs. Il n’y a pas de chauffage. Les toilettes sont souvent rudimentaires et à l'extérieur. Les éventuelles douches chaudes ainsi que les recharges des batteries de téléphone ou appareil photo, sont à votre charge et à payer sur place.

Nous serons en pays Gorkhas avec l’ethnie dominante des Gurungs qui représente 2,5% des népalais (par comparaison les Sherpa ne sont que de 0,7%).
Ils vivent essentiellement d’agriculture vivrière, d’élevage et de cueillette. Les Gurungs sont célèbres comme soldats d’élite à travers le monde. Beaucoup d’hommes émigrent à l’étranger (Inde et pays du Golfe) afin de subvenir aux besoins de leur famille.
Ils pratiquent un savant mélange d’hindouisme et bouddhisme tibétain avec des rites chamaniques. Leur habitat est groupé, il n’est pas rare de croisé des villages de plusieurs milliers d’habitants. Les maisons sont faites de pierre et de bois, de nombreuses ruelles sont pavées. Les villages sont isolés, à plusieurs jours de marche de la route. Chaque année le gouvernement construit toujours plus de pistes de désenclavement et nous serrons put être obligé d’improviser.


Programme

 

Jours 1 et 2 : vol international. Installation à Katmandou, visite libre de la ville.

Jour 3 : Katmandu – Phedi - Dhampus 1650m.
Transfert en véhicule, environ 7h de route, puis petite marche de 2h pour rejoindre Dhampus.
Nuit en Lodge. + 550m

Jour 4 : Dhampus – Deurali 2100m - Landruk 1560m.
Au réveil, vue imprenable sur les sommets environnants dont l'Annapurna Sud culminant à 7219m. Après le village de Pothana (1900m), lente montée jusqu'au col de Bhickok Deurali (2100m) avant de redescendre à flanc de colline vers Landruk.
6h de marche, +550 et -650 mètres.

Jour 5 : Landrunk - Ghandrunk 1940m
Pour rejoindre le village de Ghandruk, l'un des plus importants villages gurung, situé juste en face, il faut descendre au fond de la vallée pour traverser la rivière Modi Khola par un pont suspendu, et remonter par un sentier à travers les terrasses.
4h de marche +650 et -300 mètres.

Jour 6 : Ghandrunk – Tadapani 2690m
Un sentier facile nous mène à la rivière Kyunri Khola, nous remontons jusqu'à Bheri Kharka (2300m). Nous marchons au milieu d'une magnifique forêt de rhododendrons géants, et arrivons à Tadapani.
4h de marche +800 et -150 mètres.

Jour 7 : Thadapani - Isharu 3460m
Nous quittons le chemin principal qui mène à Ghorepani pour suivre un sentier qui mène aux estives. Nous montons à travers une épaisse forêt de rhododendrons avant d’arriver aux pâturages des buffles d’eau. Les vues sur la chaîne de l’Annapurna sont extraordinaires. Nous arrivons à Dobato, au lieu dit Isharu.
6h de marche +900 et -200 mètres.

Jour 8 : Isharu - belvédère de Muldai 3640m
Départ tôt le matin pour assister au lever du soleil. Nous montons à travers une forêt de rhododendrons. Au sommet, le Dhaulagiri apparaît dans toute sa majesté ainsi que l’Annapurna Sud, l’Huinchuli et le Machapuchare. Le belvédère de Muldai n’a rien à envier au fameux Poon Hill que nous verrons dans quelques jours. Redescente au lodge communautaire de Dobato pour le petit déjeuner puis départ pour Chistibung. Marche très agréable sur une crête, passage d’un petit col et longue descente au milieu des rhododendrons pour arriver dans le fond de la vallée, puis petite remontée.
7h de marche +600 et -1050 mètres.

Jour 9 : Chistibung - Kopra Ridge 3642m
Après avoir traversé une forêt de rhododendrons nous arrivons à un petit lac sacré. Montée sur un éperon pour admirer le Dhaulagiri (8167 m). Puis lodge communautaire de Kopra et son extraordinaire panorama. Au-dessus de la vallée de la Kali Gandaki, le Dhaulagiri domine. Nous marcherons sur les crêtes en direction du lac sacré de Khayar (4025m).
7h de marche, +/-600 mètres et +/-400 mètres (option pour les crêtes).

Jour 10 : Kopra Ridge - Swanta 2200m
Le sentier est raide mais descend régulièrement. Cette région réputée pour sa faune nous permettra peut-être d’apercevoir un tahr de l’Himalaya, chèvre sauvage. Nous retrouvons la forêt dense de rhododendrons. Après le passage d’un pont de bois, nous arrivons par un joli sentier au hameau de Swanta, niché au milieu des rizières.
7h de marche +400 -1500 mètres.

Jour 11 : Swanta - Ghorepani 2685m
Nous marchons au milieu des rizières et descendons jusqu’à une rivière que nous traversons par un pont suspendu pour remonter vers le village de Chittre. Le chemin atteint le village de Ghorepani, d’où nous pourrons admirer les magnifiques étapes des jours précédents.
5h de marche +600 -150 mètres.

 

balcons des Annapurnas

 

Jour 12 : Ghorepani - Poon Hill 3160m - Mohare Danda 3300m
Encore une journée exceptionnelle ou nous gravirons 2 belvédères reliés par une crête : le classique Poon Hill, et le belvédère de, Mohare Danda.
Lever très tôt pour admirer le lever de soleil à Poon Hill. Nous marchons dans un cadre féérique sur la crête de Mohare Danda. Depuis le lodge communautaire de Mohare Danda vue extraordinaire sur le Mardi Himal, le Lamjung Himal, le Machapuchare, le Hiunchuli, les Annapurna, les Dhaulagiri, le Tukuche… et même le lac Phewa de Pokhara !!
5h de marche, +700 -200 mètres.

Jour 13 : Mohare Danda - Nangi 2260m
Départ tôt le matin après avoir admiré le lever du soleil sur les sommets. Nous marchons sur une magnifique crête, avant de retrouver la forêt jusqu’à un col. Descente cool vers une clairière pour remonter doucement jusqu’au Hampal Pass (2990m). Belle vue sur la profonde vallée de la Kali Gandaki. Descente rapide au village de Nangi.
5h de marche +200 -1200 mètres.

Jour 14 : Nangi – Beni – Pokhara 
Journée de marche splendide entre cultures en terrasses et forêt tropicale jusqu’à Banskharka. Descente pour retrouver la piste et la végétation tropicale très exubérante : goyaviers, bananiers, banyans. Route pour Pokhara et son lac. Nous traversons des petits villages et longeons de superbes champs en terrasses.
Transfert à Pokhara (3h) Hôtel.
7h de marche.

Jour 15 : Pokhara – Katmandu
environ 6h de bus. Nuit à l’hôtel.

Jour 16 : Katmandu
Journée libre. Nuit à l'hôtel.

 

Jour 17 : Katmandu, vol international.

 

Attention : Ce descriptif n’est bien sûr qu’indicatif, il pourra évoluer suivant les conditions de météo, impératifs de sécurité, les problèmes de transport et d’hébergement. Seul le guide reste juge du programme.

 


Renseignements pratiques

 

Niveau physique : Les randonnées sont à la portée de tout randonneur, entre 4 et 7h de marche, dénivelé entre 600 et 800 mètres. Une journée avec une grosse descente (-1500 mètres) qui se fera le jour 10, vous serez donc déjà entrainé !
Ce séjour n’est pas difficile sur le papier, mais la difficulté n’est pas que « sportive » En effet, il faut à l’étranger prendre en compte le climat, l’hébergement en lodge, la nourriture différente, tout cela fait que c’est un circuit de niveau moyen à moyen sup.

Portage : Durant la journée, nous ne portons qu’un petit sac à dos. On retrouve nos affaires le soir au lodge transportées par les « sherpas ».
Le syndicat des porteurs limite 20kg par porteur. Nous aurons un porteur pour 2 participants, vous avez donc droit à 10 kg maximum durant le trek. Possibilité de laisser des vêtements à Katmandu, que vous retrouverez à votre retour. Au-delà de 10 kg, il faudra embaucher un porteur supplémentaire qui sera à votre charge (environ 150 €/porteur/séjour)

Hébergements : Hôtels à Katmandu et à Pokhara.
Durant le trek, nuits en lodge, semblables aux refuges des Pyrénées, au confort souvent rudimentaire. Il y règne une ambiance toujours chaleureuse. En général, on trouve au rez-de-chaussée une salle commune avec un poêle, une cuisine et à l’étage des chambres, parfois des dortoirs. Il n’y a pas de chauffage. Les toilettes sont souvent rudimentaires et à l'extérieur. Les éventuelles douches chaudes ainsi que les recharges des batteries de téléphone ou appareil photo, sont à votre charge et à payer sur place.
Les lodges communautaires sont gérés par les villageois, les bénéfices servent à la communauté pour l’entretien des écoles.

Nourriture : Plats locaux comme le fameux dal bat, le riz-lentille, pain excellent et viande en sauce puis le thé ! Si les népalais mangent épicé, nos plats seront sans excès, normalement !
Emportez des fruits secs, barres céréales de chez vous, nous n’aurons pas d’en-cas !

 

Dal Bat

 

Retombées économiques : Ayez conscience que votre argent sera dépensé sur place et que de nombreuses personnes en profiteront. En plus de l’agence locale (3 personnes) basée à Katmandu avec qui nous travaillons, il y aura un guide (sirdar) un aide-guide et un porteur pour 2 participants. Soit par exemple, pour un groupe de 6 marcheurs, 5 népalais seront avec nous. Pour un groupe de 12, c’est 8 népalais. Nous dormirons dans des lodges privés et communautaires. Les bénéfices de ces derniers servent à financer les projets du village et l’école.
Environ 70% du prix de votre séjour (hors aérien) restera au Népal (plus les taxes aériennes de l’aéroport de Katmandu).

Climat : C’est la grande période des treks, et logiquement il fait beau avec de grandes journées de ciel bleu. Plus on monte, plus il fait froid ! Et il fait chaud en bas dans les vallées ainsi qu’à la capitale (vêtements légers).

Tremblement de Terre du printemps 2015 : Le séisme du printemps 2015 (avril et mai) a marqué durablement le pays. D’une magnitude estimée à 8, le nombre de victimes est très important à cause de sa force mais aussi du type d’habitations faites de bois, de pierre et de terre.
Au total plus de 9 000 victimes, 22 000 blessés, 500 000 déplacés et 800 000 maisons détruites. C’est aussi toute l’économie du pays qui est ravagée, l’industrie, l’agriculture et le tourisme. Mais aussi la culture et l’Histoire du pays par la destruction des palais et temples.
Le Népal se reconstruit petit à petit, de nombreuses personnes vivent encore dans des abris de fortune, attendant que le sol soit bien tassé avant de reconstruire durablement. Les aides promises ne sont pas toutes arrivées à destination, loin s’en faut.

Aide : Si vous souhaitez aider, vous trouverez une multitude d’associations qui aident. Personnellement, nous vous proposons nous mettons en lumière une association française (sans salarié et les bénévoles se payent eux-mêmes le billet d’avion), Les amis de Laprak, qui agissent au niveau de l’épicentre du séisme, en pays Gorka et ce depuis 20 ans déjà. Au programme, reconstruction d’écoles, financement des professeurs, parrainages d’étudiants, achat matériels…

Santé : Aucun vaccin n’est nécessaire mais certains sont conseillés : tétanos/polio, typhoïde, diphtérie, hépatite A et B.
Il n’y a pas de paludisme dans la région que nous visitons.
Le danger principal vient surtout de la chaleur et du manque d’hygiène : boire beaucoup d’eau / thé et se laver les mains régulièrement.
Le MAM (mal aigu des montagnes) : Nous ne devrions pas ou peu être confronté à ce problème puisque nous restons à des altitudes peu élevées (moins de 4000m) et que nous montons de manière progressive afin que le corps s’adapte progressivement. Cependant, en préventif, amenez du Diamox et consultez cette fiche.
Consultez votre médecin avant le départ.

Matériel à apporter : Bonne humeur et curiosité !
Un sac à dos et un sac de voyage (pas de valises) avec chaussures de randonnée haute (pas de basket), chaussures ouvertes style nu-pieds pour le soir, chemises ou tee-shirts, pantalon, polaire, veste de montagne, chapeau, bonnet, lunette de soleil, crème solaire, lampe de poche, gourde, couteau… appareil photo.
Sac de couchage (-5°C confort). Pharmacie perso. Ceux qui sont habitués à marcher avec des bâtons, vous pouvez les prendre.
Chacun apporte fruits secs et barres céréales pour les en-cas lors des randonnées.
Vous trouverez tout le matériel nécessaire à la randonnée dans les nombreuses boutiques de Katmandu à un prix fort intéressant (il s’agit de contrefaçons fabriquées à Katmandu mais de bonne qualité).
En fin de circuit, il est d’usage de laisser en plus du pourboire, des vêtements techniques aux guides et porteurs.
En fin de circuit, il est d’usage de laisser en plus du pourboire, des vêtements techniques aux guide et porteurs.

 

Lantang

 

Encadrement : par Jean-Marc Cotta connaissant le Népal et l’Himalaya indien.

Rando et autres : Durant le séjour il y a 10 jours de marche, 1 jour de visite à Katmandu, 2 jours de bus et 3 jours d’avion.

Transport aérien : Le voyage s’effectue en vol régulier.

Transports terrestres : Sur place nous prendrons des bus réservés pour nous.

Formalités : Passeport en cours de validité valable au moins 6 mois après la date de retour. Visas obligatoires à prendre directement à l’aéroport de Katmandu. Ou le prendre en France, se faire aider par la société Visas Express.

 

Dates : du 17 novembre au 3 décembre (17 jours)

Prix : 2490 €
Ce prix comprend tous les repas, hébergements, transferts, encadrements et aérien.
Ne comprend pas les frais de visas, les dépenses persos, les boissons, les pourboires (20-30 €), les douches chaudes dans les lodges, les éventuelles recharges d’électricité, les visites à Katmandu et les assurances annulation et rapatriement.
Avec moi, pas de frais d’inscription ni de taxes d’aéroport à l'opposé de beaucoup d’agences.

Assurances : deux assurances vous sont proposées soit séparément soit groupées :
- Rapatriement : 1,5 %
- Annulation bagages : 3,5 %
- Multirisques : 4,5 %

 

Lantang

 


Us & coutumes

- Les Népalais sont dans l’ensemble souriants, paisibles, d’une grande courtoisie et dépourvus d’agressivité.
- Namasté est une expression que l’on utilise partout pour vous saluer. La signification exacte est : "que vos qualités soient bénies". Elle se prononce en général mains jointes et en s’inclinant.
- On se déchausse avant d’entrer dans tous les monuments religieux ou dans les maisons, en prenant soin de placer ses chaussures semelles contre terre.
- On ne pénètre jamais dans une cuisine qui n’est pas la sienne sans y avoir été invité. - On contourne toujours les stupas et chörtens par la gauche (sens des aiguilles d’une montre).
- Ne jamais manger dans l’assiette ni boire dans le verre d’autrui.

- Si vous voulez suivre la coutume locale en mangeant un "dal bat" avec la main, n’utilisez que votre main droite.

- Il est mal vu de désigner quelqu’un, ou même une statue, avec le doigt.

Lorsque vous êtes assis, évitez de pointer votre pied vers quelqu’un.

- Les hommes ne doivent jamais être torse nu.

- Pour répondre "oui" les Népalais effectuent un signe latéral de la tête qui correspond plus à un "non".


Bibliographie

- "Népal" et - "Avec Zimba le sherpa" Robert Reiffel
- "Au cœur des Himalayas, le Népal" et "Voyage à Lhassa" Alexandra David-Néel (Plon)
- "Himalayas" (Revue Autrement)
- "Le sommet des dieux" Taniguchi/Baku et Jirô (Ed.Kana)
- "Grands treks au Népal", E. Jamen, Ed. de la Boussole
- "Le Toit du Monde" (Népal Tibet Bhoutan) Ed. Solar
- "Annapurna, premier 8000", Maurice Herzog
- "Le léopard des neiges" : Peter Mathiersen
- "La baleine blanche" : J. Lanzman
- "Les tambours de Kathmandou" de Gerard Toffin ethnologue spécialiste du Népal

 

Pour tous renseignements complémentaires merci de contacter :


Mer Montagne Aventure



MER MONTAGNE AVENTURE

3 route de Bosdarros, 64260 Rébénacq - 06.83.25.39.25

Association de tourisme affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023  73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND
RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586

Association Mer Montagne Aventure - agence de voyage spécialisée dans la randonnée voyage au Cap-Vert, Madère et Pyrénées 3 route de Bosdarros - 64260 Rébénacq affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023 73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND - RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586